Le "crime" au féminin a évolué dans sa forme au cours du temps. Depuis l'antiquité la femme utilise le poison pour tuer. De la sorcière/ empoisonneuse  la femme tueuse est passée par différents stades: les crimes par accidents (incendies) , par  l'arme blanche (couteau ) pour finalement en venir aux armes à feu

.

Affaire Papin - Wikipédia

L'affaire a inspiré par la suite de nombreux auteurs. Jean Genet a monté en 1947 une pièce de théâtre intitulée (il a toujours nié s'en être inspiré), qui sera adaptée au cinéma quelques années plus tard par Nikos Papatakis sous le titre Les Abysses 

Longtemps les femmes cloisonnées ds le milieu familial ont tué au sein même de leur famille (mari, parents , enfants) et ont utilisé très longtemps  le poison comme arme principale. C’est ce que l’on a appelé les « empoisonneuses ». Le poison offrait l’avantage d’être discrêt et ne demande pas de confrontation physique avec la victime.

La femme tue par amour, jalousie, par intérêt financier, par désespoir . Elle tue son mari, son amant et même les enfants.

Marie Lafarge https://fr.wikipedia.org/wiki/Marie_Lafarge

Les infanticides sont dûs le plus souvent à la pauvreté, l’inceste, l’abandon mais parfois aussi utilisé comme une forme de chantage ou vengeance à l’encontre du mari .

 Le profil de la tueuse va aussi se modifier. De la femme de condition sociale peu élevée il va toucher finalement tous les milieux.

A noter aussi que les femmes tueuses ont rarement des regrets et que les récidives sont moindre que chez les hommes .

 Les tueuses en série existent également chez les femmes mais Les femmes  tuent pour de l’argent et les hommes tueurs en série tuent en général pas pour des raisons sexuelles

Si la femme participe à des « crimes sexuels » elle le fait en général en « couple » avec son mari  (cf  Dutroux ,Fourniret )

 Certaines criminelles agissent  dans le cadre de mouvements politiques : à la révolution française  Charlotte Corday , brigades rouges

 Durant les guerres les femmes ont commis aussi des actes barbares et criminels: Hermine Braunsteiner et Irma Grese :

 surnommée la Hyène d'Auschwitz) étaient gardiennes de camps durant la 2ème guerre mondiale

Ces dernières années une nouvelle forme de criminalité féminine a vu le jour : les Kamikazes .

Les femmes se sacrifient pour une cause en se suicidant lors d'un attentat comme ce fut le cas dans le conflit tchétchène, israêlo/palestinien , Al Qaeda 

Résultat de recherche d'images pour "Hasna Aitboulahcen"

 Hasna Aitboulahcen   kamikaze , décédée durant  assaut à Saint Denis en 2017

 

 

Tueuses célèbres :

 

-          Marie Besnard soupçonnée d’avoir tué 12 personnes

-          Marie Lafarge

-          Hélène Jegado : tuée 32 personnes avec une soupe à l’arsenic ds les années 1850

-          Irène becker : infirmière qui a tué 5 patients

-          Belle Gunness : A tué 49 personnes de son entourage

-           Couples tueurs : Dutroux et Michelle Martin , Fourniret et Monique Olivier ,C .Wood et G. Graham (couple tueuses  homosexuelles )

-          les sœurs papins

-          catherine de medicis , charlotte Corday 

 Liens sur le sujet : 

http://crimefeminin.free.fr/qui-sont-criminelles.html

http://users.skynet.be/dosscrim/lesfemmesmeurtri/index.html

http://information.tv5monde.com/terriennes/femmes-tueuses-en-serie-mythes-et-realites-2928

http://www.tueursenserie.org/les-tueuses-en-serie/

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/kamikazes-au-feminin_488651.html